Fibro'Forum : le forum de la fibromyalgie et du SFC Index du Forum
Fibro'Forum : le forum de la fibromyalgie et du SFC Index du Forum FAQ Rechercher Membres Groupes

http://img.xooimage.com/files110/2/2/0/aide-memoire-2e1a4ea-4d53c14.pngProfil S’enregistrer Connexion

Bas de page
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Congés maladie + 6 mois

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fibro'Forum : le forum de la fibromyalgie et du SFC Index du Forum ->
------ ESPACE PUBLIC ------
-> Les différents traitements, informations et la vie quotidienne avec la maladie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lisecolibri
Modératrice
Modératrice

En ligne

Inscrit le: 21 Déc 2017
Messages: 1 574
Sexe: Féminin
Age: 41
Statut: Présent(e)
Localisation: France

MessagePosté le: 20/02/2018 23:03:09    Sujet du message: Congés maladie + 6 mois Répondre en citant

Bonjour,

Voilà je farfouille, et je ne trouve pas de réponses.

Je comprends en allant sur le site de la CPAM (améli) qu'on a droit à 360 journées d'indemnités journalières sur 3 années consécutives, donc quasiment 1 an.

Alors qu'en congé longue maladie, on peut aller jusqu'à 3 années d'indemnités journalières.

Comment avez vous fait pour béneficier d'un congé longue maladie ?
Et à quelle moment on fait la demande ?
_________________
" Vivre en pleine conscience, ralentir son pas et goûter chaque seconde et chaque respiration, cela suffit "

Thich Nath Hanh


Dernière édition par lisecolibri le 21/02/2018 14:05:09; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 20/02/2018 23:03:09    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cuisto
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 25 554
Sexe: Masculin
Age: 18ans 1/2
Statut: Présent(e)
Localisation: 7²

MessagePosté le: 20/02/2018 23:06:49    Sujet du message: Congés maladie + 6 mois Répondre en citant

il me semble que tu ne fais pas la demande, je crois que c'est un statut
au bouts des 360 journées, tu passe chez le médecin conseil qui choisis a ce moment
de te passer en longue maladie, mais c'est très loin tout ça et je peux me tromper.

pourquoi ne pas demander a ta CPAM ?
_________________
rejoignez nous sur le groupe FaceBook ici ou sur la page du forum ici
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
lisecolibri
Modératrice
Modératrice

En ligne

Inscrit le: 21 Déc 2017
Messages: 1 574
Sexe: Féminin
Age: 41
Statut: Présent(e)
Localisation: France

MessagePosté le: 20/02/2018 23:20:56    Sujet du message: Congés maladie + 6 mois Répondre en citant

Oui tu as raison, je vais poser la question à la CPAM, et aussi à mon médecin Wink
Merci Cuisto.
_________________
" Vivre en pleine conscience, ralentir son pas et goûter chaque seconde et chaque respiration, cela suffit "

Thich Nath Hanh
Revenir en haut
Petalederose
Modératrice
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 25 569
Sexe: Féminin
Age: 62
Statut: Présent(e)
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: 21/02/2018 04:57:56    Sujet du message: Congés maladie + 6 mois Répondre en citant

Je n'ai jamais été en longue maladie.


mais comme je t'ai dit demande à la CPAM et peut être à une assistante sociale.

Très complexe tout ça. Peut être que Smile pourrait te répondre ? 
_________________
il avait mis une armure pour se protéger, mais il n'avait plus accès à lui même.

Phrase de mon ancien kiné pour moi
Revenir en haut
lisecolibri
Modératrice
Modératrice

En ligne

Inscrit le: 21 Déc 2017
Messages: 1 574
Sexe: Féminin
Age: 41
Statut: Présent(e)
Localisation: France

MessagePosté le: 21/02/2018 11:45:55    Sujet du message: Congés maladie + 6 mois Répondre en citant

Bon alors, dans le privé, il n'y a pas d'arrêt longue maladie mais :

- l'arrêt maladie "classique"

- l'arrêt maladie de plus de 6 mois sans rapport avec une ALD
Dans ce cas jusqu'à 360 jours d'IJ sur 3 ans.

- l'arrêt maladie en lien avec l'ALD qui peut durer 3 ans maximum
Dans ce cas jusqu'à 3 ans d'IJ

En dehors des ALD
L'assuré ne peut pas percevoir, au titre d'une ou de plusieurs maladies, plus de 360 indemnités journalières pour une période quelconque de 3 ans (c. séc. soc. art. R. 323-1, 4°).

Dans l'hypothèse d'une ALD
Durée maximale de 3 ans
Pour les assurés en ALD, la durée maximale de service des indemnités journalières est de 3 ans (c. séc. soc. art. R. 323-1, 2°). Cette période est calculée de date à date pour chaque affection.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les affections de longue durée (ALD) non exonérantes sont définies par l'article L. 324-1 du Code de la Sécurité sociale. Ce sont des affections qui nécessitent une interruption de travail ou des soins continus d'une durée prévisible égale ou supérieure à six mois mais qui n'ouvrent pas droit à l'exonération du ticket modérateur.

Retrouvez les formalités à accomplir si votre patient se trouve dans cette situation ou si vous êtes sollicité par le médecin conseil de la caisse d'Assurance Maladie de votre patient.

Dans le cadre d'un arrêt de travail prolongé et dont la durée est supérieure à 6 mois, le médecin conseil peut être amené à vous demander d'établir un protocole de soins pour une ALD non exonérante (article L. 324-1).

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


_________________
" Vivre en pleine conscience, ralentir son pas et goûter chaque seconde et chaque respiration, cela suffit "

Thich Nath Hanh


Dernière édition par lisecolibri le 21/02/2018 13:18:46; édité 3 fois
Revenir en haut
Petalederose
Modératrice
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 25 569
Sexe: Féminin
Age: 62
Statut: Présent(e)
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: 21/02/2018 11:51:34    Sujet du message: Congés maladie + 6 mois Répondre en citant

C'est bien compliqué tout ça ! avant on avait Manue qui nous mettait beaucoup d'article  Wink
_________________
il avait mis une armure pour se protéger, mais il n'avait plus accès à lui même.

Phrase de mon ancien kiné pour moi
Revenir en haut
Petalederose
Modératrice
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 25 569
Sexe: Féminin
Age: 62
Statut: Présent(e)
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: 21/02/2018 11:56:47    Sujet du message: Congés maladie + 6 mois Répondre en citant

Citation:
FIBROMYALGIE – DOSSIER D’AIDE À LA PRISE EN CHARGE


8 janvier 2016 christophe










Suite à notre rendez-vous avec le conseil national de l’ordre des médecins, il nous a été demandé de faire du lobbying auprès des médecins pour faire changer les choses. Voici le 1er outil que nous mettons à votre disposition pour faciliter vos échanges et vos démarches avec les professionnels de santé et administrations. 

Si vous souhaitez y voir des modifications, n’hésitez pas à nous le signaler, c’est une 1ère mouture  
Téléchargez le dossier : Dossier d’aide à la prise en charge.pdf 


Notice Explicative – Utilisation du Dossier 
Ce dossier d’accompagnement a pour vocation de rester en possesion du patient. Il a pour but de faciliter l’échange avec les professionnels de santé et les administrations. Il pourra également appuyé des démarches effectuées par le patient, comme une demande d’A.L.D., un rendez-vous avec un médecin conseil de la CPAM, une demande d’invalidité, d’A.A.H. etc. Il facilite également la communication du patient vers le médecin. 


Principes d’utilisation : 


Décrire vos douleurs et leur impact – Page 3 : Cette rubrique a pour but d’aider le patient à la préremplir avant la consultation afin de pouvoir décrire précisemment ce qu’il ressent et les impact sur sa vie quotidienne. Le médecin pourra ainsi prendre toute la mesure des douleurs et de leurs conséquences. 


Décrire votre sommeil – Page 5 : le patient doit préremplir cette rubrique avant la consultation afin de pouvoir décrire précisemment ce qu’il ressent et les impact sur sa vie quotidienne. Le médecin pourra ainsi prendre toute la mesure des problèmes liés au sommeil et de leurs conséquences. 


Examens complémentaires – Page 9 : CADRE RESERVE AUX MEDECINS cette rubrique a pour but de faciliter le travail du médecin et de lui permettre de prescrire cette batterie de tests minimums afin d’écarter certaines pathologies. Le médecin devra par la suite remplir les conclusions des examens pratiqués et récoltés les informations demandées ensuite, afin de pouvoir s’orienter plus facilement vers un diagnostic. 


Orientation du Patient – Page 11 : CADRE RESERVE AUX MEDECINS Cette rubrique a pour but de faciliter le travail du médecin et de pouvoir d’un seul coup d’oeil orienter correctement le patient vers les professionnels de santé adéquats. Elle permet également au patient de visualiser les différents professionnels de santé rattachés à son dossier. 


Presciptions médicamenteuses – Page 12 : CADRE RESERVE AUX MEDECINS cette rubrique a pour but de refléter l’historique des prescriptions faites au patient et de pouvoir juger de l’effet positif et indésirable de chaques molécules qui lui ont été prescrites. Cela a pour but également d’orienter vers un diagnostic. 


Ressenti Patient / Traitements médicamenteux – Page 14 : Cette rubrique a pour but que le patient puisse à tout moment(même chez lui), décrire son ressenti, les effets positifs ou les effets secondaires des molécules qui lui sont prescrites, le but étant bien sûr de le communiquer à votre médecin mais aussi à laisser trace du fait que vous supportiez, ou non, telle ou telle molécule ce qui peut justifier de l’arrêt d’un traitement par exemple. 


Suivi psychologique & thérapie comportementale et cognitive – Page 15 : CADRE RESERVE AUX MEDECINS Cette rubrique a pour but d’avoir un suivi et une évolution de l’état du patient visible à travers ce dossier. 


Autres suivis – Page 17 
A.L.D. – Page 19 : CADRE RESERVE AUX MEDECINS Cette rubrique a pour but de retracer les demandes d’A.L.D. faites pour le patient, et leur acceptation ou non par la Caisse. 


Démarches M.D.P.H. – Page 20 : Cette rubrique a pour but d’aider le patient à effectuer les démarches auprès de la M.D.P.H. si cela est nécessaire.


J'ai trouvé ça 


_________________
il avait mis une armure pour se protéger, mais il n'avait plus accès à lui même.

Phrase de mon ancien kiné pour moi
Revenir en haut
Petalederose
Modératrice
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 25 569
Sexe: Féminin
Age: 62
Statut: Présent(e)
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: 21/02/2018 11:57:54    Sujet du message: Congés maladie + 6 mois Répondre en citant

Ald : Démarches et protocole de soins


On distingue les affections de longue durée exonérantes (ALD 30, ALD hors liste et polypathologies) 
appelées souvent « le 100 % » et les affections de longue durée non exonérantes (pas de 100 %).
A/ Les affections de longue durée exonérantes

1) Définition

Certaines affections de longue durée (ALD) sont dites « exonérantes ». Il s’agit d’affections dont la gravité et/ou le caractère chronique nécessitent un traitement prolongé et une thérapeutique particulièrement coûteuse, et pour lesquelles le ticket modérateur est supprimé.

2) Les règles de prise en charge

Votre patient peut bénéficier de l’exonération du ticket modérateur s’il est atteint :

d’une affection inscrite sur la liste (ALD 30) ;
ou d’une affection dite « hors liste » (ALD 31), c’est-à-dire d’une forme grave d’une maladie ou d’une forme évolutive ou invalidante d’une maladie grave ne figurant pas sur la liste des ALD 30, comportant un traitement prolongé d’une durée prévisible supérieure à six mois et une thérapeutique particulièrement coûteuse (exemples : maladie de Paget, les ulcères chroniques ou récidivants avec retentissement fonctionnel sévère) ;
ou de plusieurs affections entraînant un état pathologique invalidant (ALD 32), nécessitant des soins continus d’une durée prévisible supérieure à six mois.

3) Les ALD 30

Il s’agit de la liste, établie par décret, des affections comportant un traitement prolongé et une thérapeutique particulièrement coûteuse.La liste et les critères médicaux utilisés pour l’admission et le renouvellement de ces ALD ont été actualisés par le décret n° 2011-77 du 19 janvier 2011 (Journal officiel du 21 janvier 2011) qui précise également la durée d’exonération pour chacune de ces pathologies. Ces dispositions sont applicables à tous les patients entrant en ALD ou concernés par un renouvellement à compter du 22 janvier 2011.À noter que le décret n° 2011-726 du 24 juin 2011 (JO du 26 juin 2011) a retiré l’hypertension artérielle sévère (ALD n° 12) de la liste des ALD 30 à compter du 27 juin 2011.

La liste actualisée est la suivante :

ALD n°1 Accident vasculaire cérébral invalidant

ALD n°2 Insuffisances médullaires et autres cytopénies chroniques

ALD n° 3 Artériopathies chroniques avec manifestations ischémiques

ALD n°4 Bilharziose compliquée

ALD n° 5 Insuffisance cardiaque grave, troubles du rythme graves, cardiopathies valvulaires graves, cardiopathies congénitales graves

ALD n°6 Maladies chroniques actives du foie et cirrhoses

ALD n°7 Déficit immunitaire primitif grave nécessitant un traitement prolongé, infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH)

ALD n°8 Diabète de type 1 et diabète de type 2

ALD n° 9 Formes graves des affections neurologiques et musculaires (dont myopathie), épilepsie grave

ALD n° 10 Hémoglobinopathies, hémolyses, chroniques constitutionnelles et acquises sévères

ALD n° 11 Hémophilies et affections constitutionnelles de l’hémostase graves

ALD n° 13 Maladie coronaire

ALD n° 14 Insuffisance respiratoire chronique grave

ALD n° 15 Maladie d’Alzheimer et autres démences** (voir ci-dessous « carte d’urgence maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées »)

ALD n° 16 Maladie de Parkinson

ALD n°17 Maladies métaboliques héréditaires nécessitant un traitement prolongé spécialisé

ALD n°18 Mucoviscidose

ALD n° 19 Néphropathie chronique grave et syndrome néphrotique primitif

ALD n° 20 Paraplégie

ALD n° 21 Vascularites, lupus érythémateux systémique, sclérodermie systémique

ALD n° 22 Polyarthrite rhumatoïde évolutive

ALD n° 23 Affections psychiatriques de longue durée

ALD n° 24 Recto-colite hémorragique et maladie de Crohn évolutives

ALD n° 25 Sclérose en plaques

ALD n° 26 Scoliose idiopathique structurale évolutive (dont l’angle est égal ou supérieur à 25 degrés) jusqu’à maturation rachidienne

ALD n° 27 Spondylarthrite grave

ALD n° 28 Suites de transplantation d’organe

ALD n° 29 Tuberculose active, lèpre

ALD n° 30 Tumeur maligne, affection maligne du tissu lymphatique ou hématopoïétique

Référence : article D. 322-1 du code de la sécurité sociale, modifié par le décret n° 2004-1049 du 4 octobre 2004 publié au JO du 5 octobre 2004, et par décret n° 2011-77 du 19 janvier 2011 publié au JO du 21 janvier 2011

4) Les affections de longue durée « hors liste » exonérantes (ALD 31)

Il s’agit de maladies graves de forme évolutive ou invalidante, non inscrites sur la liste des ALD 30, comportant un traitement prolongé d’une durée prévisible supérieure à 6 mois et une thérapeutique particulièrement coûteuse. Un malade reconnu atteint d’une telle affection peut bénéficier de l’exonération du ticket modérateur.

Elles concernent les patients atteints d’une forme grave d’une maladie, ou d’une forme évolutive ou invalidante d’une maladie grave, ne figurant pas sur la liste des ALD 30. Elles comportent un traitement prolongé d’une durée prévisible supérieure à six mois et une thérapeutique particulièrement coûteuse. Ex. : maladie de Paget, les ulcères chroniques ou récidivants avec retentissement fonctionnel sévère.

5) Les poly-pathologies (ALD 32)

Le terme « poly-pathologies » est employé lorsque votre patient est atteint de plusieurs affections caractérisées, entraînant un état pathologique invalidant et nécessitant des soins continus d’une durée prévisible supérieure à six mois.

Ex. : une personne de 90 ans atteinte de polyarthrose avec troubles de la marche, incontinence urinaire et tremblements essentiels.
B/ Les affections de longue durée non exonérantes

Les affections de longue durée (ALD) non exonérantes sont définies par l’article L. 324-1 du code de la sécurité sociale. Ce sont des affections qui nécessitent une interruption de travail ou des soins continus d’une durée prévisible égale ou supérieure à six mois mais qui n’ouvrent pas droit à l’exonération du ticket modérateur.

Dans le cadre d’un arrêt de travail prolongé et dont la durée est supérieure à 6 mois, le médecin conseil peut être amené à demander à votre médecin traitant d’établir un protocole de soins pour une ALD non exonérante (article L. 324-1). Le médecin traitant établit le protocole de soins.

En cas d’accord de prise en charge au titre d’une ALD, le médecin conseil indique sur le volet 3 destiné au patient la mention manuscrite « ALD non exonérante ».

En cas de refus, le service administratif de la caisse d’Assurance Maladie dont dépend votre patient lui notifie la décision prise ainsi que les voies de recours correspondantes :

en cas de refus pour motif médical : possibilité de demander une expertise médicale dans le délai d’un mois suivant la date de notification ;
en cas de refus pour motif administratif : possibilité de saisine de la commission de recours amiable (CRA) dans le délai de deux mois suivant la date de notification.

La reconnaissance d’une ALD non exonérante permet la prise en charge de l’Assurance Maladie, à 65% du tarif de la sécurité Sociale :

des frais de déplacement en rapport avec son ALD ;
des frais de transport et frais de séjour liés aux cures thermales.

Tous les soins dispensés au patient dans le cadre de son ALD sont remboursés aux taux habituels de la sécurité sociale.

Le bénéfice de l’article L. 324-1 permet également au patient, selon sa situation administrative, de percevoir des indemnités journalières au-delà du 6e mois.

C/ Le protocole de soins

Ce formulaire indique :

les soins et les traitements nécessaires à la prise en charge de la maladie de votre patient ;
ceux qui sont pris en charge à 100 %*, ceux qui sont remboursés aux taux habituels de la sécurité sociale et ceux qui ne sont pas du tout pris en charge.

Il se compose de trois volets :

un volet que conserve le médecin traitant ;
un pour le médecin conseil de l’Assurance Maladie ;
un troisième volet qui est destiné à votre patient.

C’est au médecin traitant d’établir le protocole de soins en concertation avec votre patient et avec le 
ou les autres médecins correspondants qui interviennent dans le suivi de sa maladie.

Le protocole de soins est ensuite étudié par le médecin conseil de l’Assurance Maladie qui donne son accord 
pour la prise en charge à 100 % d’une partie ou de la totalité des soins et des traitements liés à l’affection de longue durée (ALD).

Le volet n° 3 du protocole de soins est destiné au patient.
_________________
il avait mis une armure pour se protéger, mais il n'avait plus accès à lui même.

Phrase de mon ancien kiné pour moi
Revenir en haut
Petalederose
Modératrice
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 25 569
Sexe: Féminin
Age: 62
Statut: Présent(e)
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: 21/02/2018 11:58:56    Sujet du message: Congés maladie + 6 mois Répondre en citant

RQTH: Démarches et Objectifs


Un travailleur handicapé est une personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont réduites à cause de son handicap. Il peut s’agir de l’altération d’une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale ou psychique.

Les démarches peuvent être effectuées par :

la personne handicapée elle-même,
ses parents ou son représentant légal,
les personnes qui en ont la charge effective,
le responsable de l’établissement ou du service social ou médico-social qui assure la prise en charge ou l’accompagnement de la personne.

Si elle n’effectue pas les démarches elle-même, la personne handicapée doit en être informée.

La demande doit être déposée au moyen du formulaire cerfa n°13788*01 à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). 
La MDPH compétente est celle du département de résidence de la personne handicapée, ou du département où elle se trouve en traitement ou en rééducation.

C’est la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui examine le dossier. Cette commission est créée au sein de la MDPH.

La commission procède à l’audition du demandeur avant de se prononcer sur l’attribution de la qualité de travailleur handicapé.

Le travailleur handicapé bénéficie de certaines aides pour faciliter son insertion professionnelle.

Des aides spécifiques à la recherche d’emploi pour les travailleurs handicapés peuvent être accordées. Il s’agit notamment :

de soutiens spécialisés pour la recherche d’emploi au sein des agences départementales de Pôle emploi,
des services du réseau Cap Emploi ,
d’actions spécifiques prévues par les programmes départementaux pour l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés (PDTIH),
des services d’accompagnement à l’emploi créés au sein d’associations ou d’établissements privés spécialisés.

Des aides favorisant l’embauche, l’aménagement du poste de travail, l’accompagnement ou le maintien dans l’emploi peuvent être accordées par :

l’État,
la Région,
l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph).

L’ensemble des conditions de la formation professionnelle continue est accessible aux personnes handicapées.

Toutefois :

des mesures particulières réglementent l’apprentissage des jeunes handicapés,
l’accès à certains contrats de travail assortis d’une formation obligatoire, tel que le contrat de professionnalisation est privilégié,
les organismes de formation professionnelle continue doivent tenir compte des contraintes particulières des personnes handicapées et prévoir notamment :
un accueil à temps partiel ou discontinu,
une durée adaptée de la formation,
et des modalités adaptées de validation de la formation professionnelle.
des formations spécifiques de rééducation et de réadaptation peuvent également être suivies chez l’employeur ou en centre spécialisé.

Un travailleur handicapé peut travailler dans une entreprise classique ou dans une entreprise adaptée employant 
majoritairement des travailleurs handicapés. Il est également possible de passer d’une structure à une autre.

L’entreprise adaptée peut mettre à disposition d’une entreprise classique un salarié handicapé pour une durée maximale d’un an renouvelable une fois.

Par ailleurs, un salarié handicapé qui a démissionné depuis 1 an maximum d’une entreprise adaptée pour une entreprise 
classique bénéficie d’une priorité de réembauche dans l’établissement d’origine.
_________________
il avait mis une armure pour se protéger, mais il n'avait plus accès à lui même.

Phrase de mon ancien kiné pour moi
Revenir en haut
Petalederose
Modératrice
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 25 569
Sexe: Féminin
Age: 62
Statut: Présent(e)
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: 21/02/2018 12:02:22    Sujet du message: Congés maladie + 6 mois Répondre en citant

Obtenir une pension d'invalidité 
Le 06/03/2015 

Si votre invalidité est reconnue, vous pouvez percevoir une pension dont le montant varie selon le niveau de votre invalidité. Si vous continuez à travailler, le montant cumulé de la pension et de votre salaire est plafonné.


L'invalidité liée à un accident ou une maladie non professionnelle vous ouvre droit à une pension d'invalidité. 

Attention, nous n'abordons pas l'invalidité lorsqu'elle est la conséquence d'un accident du travail ou 
d'une maladie professionnelle, car dans ce cas vous avez droit, selon votre degré d'incapacité de travail, 
à une rente ou une indemnité en capital.
Qui a droit à une pension d'invalidité ? 
Pour prétendre à une pension d'invalidité, vous devez :
ne pas avoir atteint l'âge légal de départ à la retraite ;
être immatriculé à la Sécurité sociale depuis au moins douze mois ;
avoir une capacité de travail ou de revenus réduite d'au moins deux tiers ;
avoir travaillé au moins 600 h (ou 800 h si la date d'interruption du travail ou la constatation de l'invalidité 

est antérieure au 1er février 2015) au cours des 12 mois précédant l'interruption de travail ou 
la constatation de l'état d'invalidité, ou avoir cotisé au cours de ces 12 derniers mois
 sur un salaire au moins égal à 2030 fois le Smic horaire.

C'est le médecin-conseil de la caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) 

qui décide si vous êtes ou non invalide, après que votre état de santé s'est stabilisé.

Il ne prend pas seulement en compte la gravité de votre état mais aussi votre âge, 

vos aptitudes physiques et mentales, votre compétence professionnelle et les emplois que vous avez occupés auparavant.

Comment demander une pension d'invalidité ? 

Le plus souvent, c'est la caisse d'assurance maladie elle-même qui prend l'initiative de vous placer en invalidité,

et vous en informe par lettre recommandée. Elle le fait lorsque vous avez perçu des indemnités journalières 
en arrêt maladie pendant trois ans, ou encore lorsque le médecin-conseil, à l'occasion d'un contrôle, l'estime nécessaire.
Si la caisse n'intervient pas, vous pouvez, par lettre recommandée, lui demander à être reconnu comme invalide. 



Vous avez douze mois à compter de la stabilisation de votre état de santé pour faire cette demande. Passé ce délai, il est trop tard.

Le médecin-conseil vous examine et la caisse prend sa décision dans les deux mois. 

Elle vous classe dans l'une des trois catégories d'invalidité.

Les montants de la pension d'invalidité 

Le montant de la pension d'invalidité est égal à un pourcentage de votre salaire annuel moyen. 

Ce salaire est calculé d'après vos dix meilleures années de cotisations, et retenu pour chaque année dans la limite d'un plafond.
Si vous n'avez pas cotisé dix ans, le salaire moyen est calculé d'après toutes vos années de travail.


Dans la grande majorité des cas, vous gagnerez moins en touchant une pension d'invalidité. 

En effet, quand vous êtes en arrêt maladie, les indemnités journalières que vous verse la Sécurité sociale 
sont calculées sur vos salaires des trois derniers mois. Ce mode de calcul est souvent plus avantageux.


Cumuler pension d'invalidité et salaire 

Il est tout à fait possible de cumuler une pension d'invalidité et un salaire, même si vous touchez une pension de deuxième catégorie. 

Vous pouvez continuer à travailler, ou reprendre une activité si vous aviez cessé votre travail.
Pendant les six premiers mois, vous cumulez pension et salaire sans limite de montant. Au-delà, le cumul est plafonné.
Si vous gagnez (pension + salaire) plus que le salaire annuel moyen précédant votre invalidité, la pension est réduite d'autant.

Et si, pendant six mois consécutifs, le cumul de votre pension d'invalidité et de votre salaire dépasse votre ancien salaire, 

le versement de votre pension d'invalidité peut être suspendu.
Exemple : votre salaire moyen avant invalidité était de 1300 € par mois.

 
En invalidité, vous touchez une pension de 700 €. En décembre 2013, vous reprenez un travail et gagnez 800 € par mois. 
Jusqu'en mai 2014, vous pouvez cumuler la pension d'invalidité et le salaire, vous gagnez ainsi 1500 € par mois. 
À partir de juin 2014, votre pension est réduite de 200 € par mois, le cumul pension-salaire (700 + 800 €) excédant votre salaire antérieur (1 300 €).
Diminution ou suppression de la pension d'invalidité : à quelles conditions ? 
Une pension d'invalidité n'est pas acquise définitivement. Elle peut toujours être diminuée, augmentée ou supprimée. 

La caisse d'assurance maladie peut à tout moment vous faire examiner par un médecin-conseil afin d'évaluer votre état d'invalidité :
Si vous refusez cette expertise, la caisse peut supprimer votre pension.

Si votre état de santé s'est amélioré, la caisse vous change de catégorie, par exemple vous passez de

la troisième catégorie à la deuxième ou de la deuxième à la première. Votre pension est alors diminuée dès le mois suivant la décision de la caisse.

Si la caisse estime que vous avez la possibilité de travailler et de gagner un salaire au moins égal à 50 % du salaire normal dans votre profession, 

elle peut supprimer ou suspendre votre pension.

Exemple : vous êtes secrétaire comptable et le salaire normal dans votre profession est de 1520 €. 

Si la caisse estime que vous pouvez travailler et gagner au moins 760 € par mois, elle supprime ou suspend votre pension, même si vous ne retravaillez pas encore.

Retraite : que devient la pension d'invalidité ? 

Si vous avez atteint l'âge légal de départ à la retraite, la pension d'invalidité est automatiquement transformée en pension de vieillesse pour inaptitude au travail.
Même si vous n'avez pas travaillé suffisamment longtemps, vous avez droit à une retraite au taux plein (50 % du salaire moyen) calculée sur vos années de travail.
Si vous continuez à travailler au-delà de l'âge légal à la retraite, vous pouvez demander à la CPAM de ne pas transformer votre pension d'invalidité en retraite. Au plus tard à 65 ans, vous toucherez une pension de vieillesse pour inaptitude au travail.

Attention : en application de la loi réformant les retraites du 9 novembre 2010, ce seuil d'âge est progressivement relevé à 67 ans à compter du 1er juillet 2011.

Vous êtes couvert par la Sécurité sociale 

Vos dépenses de santé (consultations, frais de pharmacie, hospitalisation, maternité…) sont remboursées à 100 % par la Sécurité sociale, sauf les médicaments à vignette bleue, remboursés à 30 %.
Vos ayants droit, par exemple votre conjoint ou concubin, vos enfants, sont également couverts, mais pas à 100 %. Une partie des dépenses reste à leur charge et peut être remboursée par une mutuelle ou une assurance.
Vous avez droit aux prestations familiales habituelles, surtout si vous avez des enfants à charge.

Vos impôts sont réduits 

Les pensions d'invalidité sont imposables, vous devez donc les déclarer avec vos revenus.
Si vous êtes invalide de troisième catégorie ou si vous avez à votre charge un invalide de troisième catégorie, 

vous avez droit à une réduction d'impôt de 50 % pour les dépenses d'emploi d'une aide à domicile dans la limite de 20 000 €.

Vous bénéficiez de la carte d'invalidité 

Vous pouvez demander une carte d'invalidité à votre mairie, si vous êtes atteint d'une incapacité d'au moins 80 %.
Depuis le 1er janvier 2006, c'est la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui décide de vous accorder cette carte (avant cette date, il s'agissait de la COTOREP). Vous pouvez l'obtenir même si vous n'avez pas de pension d'invalidité et quelles que soient vos ressources. La carte d'invalidité vous donne droit :
à un accès aux places réservées dans les transports en commun et, selon les cas, à des réductions pour voyager ;
à des avantages pour le calcul de l'impôt : vous avez droit à une demi-part en plus si vous ou une personne à votre charge êtes titulaire de la carte.
La carte européenne de stationnement pour personne handicapée 

Pour bénéficier de la carte européenne de stationnement pour personne handicapée (anciennement macarons GIC : grand invalide civil), adressez votre demande à la maison départementale des personnes handicapées de votre département de résidence.

_________________
il avait mis une armure pour se protéger, mais il n'avait plus accès à lui même.

Phrase de mon ancien kiné pour moi
Revenir en haut
lisecolibri
Modératrice
Modératrice

En ligne

Inscrit le: 21 Déc 2017
Messages: 1 574
Sexe: Féminin
Age: 41
Statut: Présent(e)
Localisation: France

MessagePosté le: 21/02/2018 13:20:39    Sujet du message: Congés maladie + 6 mois Répondre en citant

Merci Pétale, j'ai trouvé mes informations dans tes articles entre autre.
Et j'ai ajouté à mon 2ème message en violet les réponses que je cherchais.
_________________
" Vivre en pleine conscience, ralentir son pas et goûter chaque seconde et chaque respiration, cela suffit "

Thich Nath Hanh
Revenir en haut
Cuisto
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 25 554
Sexe: Masculin
Age: 18ans 1/2
Statut: Présent(e)
Localisation: 7²

MessagePosté le: 21/02/2018 13:49:00    Sujet du message: Congés maladie + 6 mois Répondre en citant

lisecolibri a écrit:
Bon alors, dans le privé, il n'y a pas d'arrêt longue maladie mais

je me disais bien qu'il y avait un truc du genre, c'est pas pour les civils Wink
_________________
rejoignez nous sur le groupe FaceBook ici ou sur la page du forum ici
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Petalederose
Modératrice
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 25 569
Sexe: Féminin
Age: 62
Statut: Présent(e)
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: 21/02/2018 13:56:32    Sujet du message: Congés maladie + 6 mois Répondre en citant

Ok de rien ma belle bon courage dans tes démarches, il va me falloir refaire mon dossier MDPH et la demande de 100% j'espère l'avoir encore car comme je ne bosse 
plus ?? 
_________________
il avait mis une armure pour se protéger, mais il n'avait plus accès à lui même.

Phrase de mon ancien kiné pour moi
Revenir en haut
lisecolibri
Modératrice
Modératrice

En ligne

Inscrit le: 21 Déc 2017
Messages: 1 574
Sexe: Féminin
Age: 41
Statut: Présent(e)
Localisation: France

MessagePosté le: 21/02/2018 14:13:17    Sujet du message: Congés maladie + 6 mois Répondre en citant

Merci les cocos

Pour la MDPH tu demandes quoi Pétale ?
J'ai déjà la RQTH pour ma surdité.
J'aimerai demander la carte de mobilité inclusion (pour le stationnement et éviter les files d'attentes).
_________________
" Vivre en pleine conscience, ralentir son pas et goûter chaque seconde et chaque respiration, cela suffit "

Thich Nath Hanh
Revenir en haut
Cuisto
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 25 554
Sexe: Masculin
Age: 18ans 1/2
Statut: Présent(e)
Localisation: 7²

MessagePosté le: 21/02/2018 14:13:57    Sujet du message: Congés maladie + 6 mois Répondre en citant

COMMENT ?
_________________
rejoignez nous sur le groupe FaceBook ici ou sur la page du forum ici
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
lisecolibri
Modératrice
Modératrice

En ligne

Inscrit le: 21 Déc 2017
Messages: 1 574
Sexe: Féminin
Age: 41
Statut: Présent(e)
Localisation: France

MessagePosté le: 21/02/2018 14:28:31    Sujet du message: Congés maladie + 6 mois Répondre en citant

Mon coco, mon cuicui qu'est ce qui se passe ?
_________________
" Vivre en pleine conscience, ralentir son pas et goûter chaque seconde et chaque respiration, cela suffit "

Thich Nath Hanh
Revenir en haut
Cuisto
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 25 554
Sexe: Masculin
Age: 18ans 1/2
Statut: Présent(e)
Localisation: 7²

MessagePosté le: 21/02/2018 14:30:11    Sujet du message: Congés maladie + 6 mois Répondre en citant

lisecolibri a écrit:
J'ai déjà la RQTH pour ma surdité.


RIEN DE SPECIAL MA LILI Mr. Green Mr. Green Mr. Green
_________________
rejoignez nous sur le groupe FaceBook ici ou sur la page du forum ici
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Petalederose
Modératrice
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 25 569
Sexe: Féminin
Age: 62
Statut: Présent(e)
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: 21/02/2018 14:33:40    Sujet du message: Congés maladie + 6 mois Répondre en citant

Cuisto a écrit:
lisecolibri a écrit:
J'ai déjà la RQTH pour ma surdité.



RIEN DE SPÉCIAL MA LILI Mr. Green Mr. Green Mr. Green



attention au déclaration d'amourrrrrrrrrrrr 
_________________
il avait mis une armure pour se protéger, mais il n'avait plus accès à lui même.

Phrase de mon ancien kiné pour moi
Revenir en haut
lisecolibri
Modératrice
Modératrice

En ligne

Inscrit le: 21 Déc 2017
Messages: 1 574
Sexe: Féminin
Age: 41
Statut: Présent(e)
Localisation: France

MessagePosté le: 21/02/2018 14:38:42    Sujet du message: Congés maladie + 6 mois Répondre en citant

Je t'entends mon cuicui pas la peine d'HURLER Mr. Green Mr. Green


On t'aime aussi notre Pétale
_________________
" Vivre en pleine conscience, ralentir son pas et goûter chaque seconde et chaque respiration, cela suffit "

Thich Nath Hanh
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 21/10/2018 23:01:18    Sujet du message: Congés maladie + 6 mois

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fibro'Forum : le forum de la fibromyalgie et du SFC Index du Forum ->
------ ESPACE PUBLIC ------
-> Les différents traitements, informations et la vie quotidienne avec la maladie
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Haut de page

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom